14.3 C
London
Saturday, May 18, 2024

Chronique : Les Manifestations En France Ont Des Implications Internationales Importantes

Le président Emmanuel Macron et le peuple français sont confrontés à un défi important pour l’autorité gouvernementale, la stabilité sociale et l’avenir de la nation.

Des manifestations de protestation massives et soutenues se sont transformées en affrontements violents entre des travailleurs enragés et la police. Les troubles se poursuivent.

La source des troubles en cours est l’effort du président Macron pour augmenter l’âge de la retraite dans le pays. Le changement relève l’âge de la retraite de 62 à 64 ans et oblige également les personnes à travailler pendant 43 ans pour avoir droit à une pension à taux plein.

Le président Macron a décidé de procéder à ces changements importants par décret plutôt que par un vote au Parlement. La Constitution de la Ve République, instituée par le président Charles de Gaulle, accorde un pouvoir considérable au chef de l’exécutif.

Des manifestants ont mis le feu à des ordures non ramassées à Paris. Il y a eu des combats sporadiques avec la police. Outre les manifestations contre les retraites, des manifestants près du village de Sainte-Soline, dans l’ouest de la France, se sont affrontés avec la police au sujet d’un projet de réservoir d’eau, auquel s’opposent les écologistes.

Les démonstrations massives d’hostilité publique sont particulièrement importantes compte tenu du rôle important de la France dans l’Union européenne et de la poursuite de la guerre en Ukraine. La Grande-Bretagne a reporté une visite prévue du roi Charles en France.

Ces développements dramatiques se produisent seulement 11 mois après l’impressionnante réélection de Macron. En avril dernier, il avait recueilli un peu plus de 58 % des voix, contre un peu moins de 42 % pour l’opposante Marine Le Pen. Cette marge, bien que décisive, est plus étroite qu’en 2017, lorsque les deux mêmes candidats se disputaient la présidence.

Le plus important est que l’élection présidentielle a semblé reconfirmer la stabilité des structures politiques et des institutions gouvernementales de la France. Ce n’est pas rien.

L’instabilité caractérisait auparavant la France.

La défaite militaire décisive et stupéfiante de la grande armée française bien armée mais terriblement faible au printemps 1940 par la guerre éclair rapide de l’Allemagne nazie a commencé quatre années d’occupation brutale et humiliante. Des années de gouvernements faibles et inefficaces ont suivi la libération alliée de la France en 1944.

Le général Charles de Gaulle, chef exceptionnel de la France libre pendant la guerre, est revenu à la tête de la France en 1958. Il a réussi à stabiliser la politique nationale et a finalement rétabli une autorité et une légitimité nationales effectives.

La Constitution de De Gaulle crée une présidence puissante, clé de la stabilité à long terme. Un référendum en 1962 a confirmé l’élection directe du président au suffrage universel. En 2000, un référendum a réduit le mandat présidentiel de sept à cinq ans.

Au cours de ce siècle, l’alliance avec les États-Unis a été forte. Immédiatement après les attentats terroristes du 11 septembre, des avions français se sont joints à ceux d’autres alliés de l’OTAN pour patrouiller dans le ciel nord-américain. La lutte contre al-Qaïda et les talibans représente une entreprise collective globale, autorisée et soutenue par les Nations unies, ainsi que par l’alliance de l’OTAN

De Gaulle était au pouvoir pendant le second mandat du président Dwight Eisenhower. Ike a développé de bonnes relations de travail avec le difficile dirigeant français pendant la Seconde Guerre mondiale. Lors de la planification de l’invasion de la Normandie, certains commandants aériens américains et britanniques se sont opposés aux bombardements intensifs, qui tueraient de nombreux civils. Le général Eisenhower a pu se tourner vers le général de Gaulle pour soutenir les bombardements intensifs.

Les administrations Kennedy et Johnson se sont heurtées aux politiques nationalistes de de Gaulle. En 1966, la France se retire de l’OTAN. Heureusement, en 2009, la nation a rejoint l’alliance.

Les troubles actuels en France ont des implications internationales importantes.

Cet article est initialement publié sur chicagotribune.com

Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img