11.2 C
London
Thursday, May 16, 2024

La France, pays hôte, laisse au repos ses joueurs clés pour le choc contre l’Uruguay après sa victoire contre les All Blacks

Les Bleus ont ouvert le tournoi avec une victoire éclatante contre la Nouvelle-Zélande, triple vainqueur, la semaine dernière, et sont désormais favoris pour assurer une place en quart de finale en terminant en tête de la poule A.

L’Uruguay, qui débute sa campagne de Coupe du monde à Lille cette semaine, a terminé dernier de sa poule en 2019, mais Galthié a vu des points positifs dans ses performances au Japon.

“Ils ont battu les Fidji. Contre l’Australie, c’était un score respectable”, a déclaré Galthié aux journalistes cette semaine, faisant référence à la victoire historique de l’Uruguay contre les insulaires du Pacifique il y a quatre ans.

Los Teros, comme on appelle l’Uruguay, a marqué un essai lors des quatre matches de poule au Japon. Ils comptent 11 survivants de 2019 parmi les 15 titulaires pour leur match d’ouverture jeudi.

“Ils ont un grand cœur”, a ajouté Galthié. “C’est une équipe avec beaucoup d’énergie et d’agressivité.”

L’entraîneur français n’a conservé que trois joueurs de la victoire des All Blacks, ayant choisi de mettre au repos le n°8 Gregory Alldritt, le centre Gael Fickou, le flanker Charles Ollivon ainsi que le capitaine et demi de mêlée Antoine Dupont .

L’ancien demi de mêlée de Test est également privé du talonneur Julien Marchand en raison d’un problème aux ischio-jambiers subi lors de la victoire de la semaine dernière, un résultat qui a encore accru les attentes d’un premier succès au trophée Webb Ellis parmi le soutien local.

A la place du skipper Dupont se trouve son ancien colocataire et n°8 Anthony Jelonch, qui a fait un retour miraculeux depuis sa rupture d’un ligament croisé antérieur en février.

“J’ai travaillé très dur pour me donner la chance d’être de retour”, a déclaré Jelonch. “Revenir capitaine pour cette Coupe du Monde est pour moi un immense moment de fierté.”

Le président dans les tribunes                 

Sur l’aile droite de l’équipe de Galthié se trouvera Louis Bielle-Biarrey de Bordeaux-Begles, qui ne fera que sa quatrième apparition aux Tests, après ses débuts en août.

Le joueur de 20 ans deviendra également le plus jeune joueur de son pays à participer à une Coupe du Monde, battant le record détenu par la star blessée Romain Ntamack.

“Ça ne veut pas dire grand chose pour moi, je suis content mais ce n’est pas ça qui va nous aider à être champions du monde”, a ironisé Bielle-Biarrey. “Les choses sont allées très vite pour moi. J’ai envie d’en profiter.”

Les adversaires des Bleus jeudi auront une touche française dans leur tenue, avec cinq membres de leur effectif basés dans un club du pays d’origine du tournoi.

Parmi eux, le demi de mêlée de Castres Santiago Arata, qui s’est remis d’une main cassée en mai pour débuter son premier test depuis novembre 2021.

De plus, le président uruguayen Luis Lacalle Pou sera dans les tribunes pour regarder le match.

“C’est important, nous jouons pour représenter beaucoup de monde. Le fait qu’il soit là est une autre raison à cela”, a déclaré l’ailier de Vannes Nicolas Freitas. “C’est bon de savoir que nous représentons le meilleur de notre pays.”

Le match se déroule au Stade Pierre-Mauroy de Lille, d’une capacité de 50 000 places, domicile du club de football de la ville, qui a remporté le dernier de ses quatre titres de champion de France en 2021.

Bien que le match se déroule plus près de la frontière belge que dans une équipe de rugby professionnel de premier plan, les billets pour le match sont vendus depuis des mois.

“C’est une région de football, c’est ce qu’on pense quand on vient du sud-ouest”, a déclaré le Français Jelonch. “Nous sommes très heureux de voir tous les fans de rugby ici et nous allons essayer de leur offrir le meilleur spectacle possible.”

Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img