14.3 C
London
Saturday, May 18, 2024

Le Bangladesh organisera des élections législatives le 7 janvier

Le Bangladesh organisera des élections législatives le 7 janvier, a annoncé sa commission électorale, alors que les manifestations meurtrières des partis d’opposition exigeant la démission du Premier ministre ont secoué le pays.

“La 12ème élection parlementaire aura lieu le 7 janvier avec 300 sièges”, a déclaré mercredi le commissaire en chef aux élections, Habibul Awal, lors d’une émission télévisée en direct, appelant les partis à tenir des pourparlers pour résoudre la crise politique.

Le principal parti d’opposition, le Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), dont les principaux dirigeants sont soit emprisonnés, soit en exil, a déjà déclaré qu’il boycotterait les élections si la Première ministre Sheikh Hasina ne démissionnait pas et ne transférait pas le pouvoir à un gouvernement intérimaire non partisan pour superviser le scrutin général. élection.

Hasina dirige le Bangladesh depuis 15 ans et a été accusée de gouverner d’une main de fer. Elle est considérée comme presque certaine de revenir au pouvoir pour la quatrième fois si le boycott de l’opposition se poursuit.

La principale rivale de Hasina et double Premier ministre, la dirigeante du BNP Khaleda Zia, est en fait assignée à résidence pour ce que son parti qualifie d’accusations de corruption forgées de toutes pièces.

Le BNP a boycotté les élections de 2014, mais a participé à celles de 2018. Le Jamaat-e-Islami, le plus grand parti islamiste du pays à majorité musulmane, et le parti Islami Andolon Bangladesh (IAB) ont également déclaré qu’ils rejetteraient les élections.

Cet article est initialement publié sur aljazeera.com

Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img