14.3 C
London
Saturday, May 18, 2024

Le roi Mohammed VI nomme Samira Sitail ambassadrice du Maroc en France

Le Roi Mohammed VI a nommé aujourd’hui Samira Sitail nouvelle ambassadrice du Maroc en France, annonce un communiqué du Palais royal.

Sitail est un ancien journaliste et ancien directeur de l’information de la chaîne audiovisuelle marocaine 2M.

La nomination de Sitail intervient un mois après que les apparitions dans les médias de sa réprobation des affirmations françaises ciblant les efforts de secours déployés par le Maroc pour faire face au tremblement de terre dévastateur du 8 septembre.

Certains médias français ont remis en question la réponse du Maroc à la secousse tragique et accusé le royaume de rejeter l’offre de la France d’aider aux efforts de sauvetage et de secours.

En réponse, Sitail a dénoncé ce qu’elle a décrit comme une tentative de l’élite politique française d’inciter les Marocains à se révolter contre leur gouvernement et la monarchie. Comme si leur attitude trompeuse et paternaliste à l’égard des efforts de secours du Maroc n’était pas suffisante, a-t-elle soutenu, la France a cherché à venir dire aux Marocains : « Nous voulons vous aider, mais votre gouvernement ne nous le permet pas. » Je considère cela extrêmement grave, et cela doit être corrigé.

La nomination d’un nouvel ambassadeur en France fait suite à des tensions diplomatiques latentes entre Rabat et Paris.

Le Maroc a mis fin aux fonctions d’ambassadeur en France de Mohamed Benchaaboun en février 2023.

Cette résiliation était le point culminant de tensions latentes entre Rabat et Paris sur un large éventail de questions stratégiques, la dernière en date au moment de la décision marocaine étant la perception que la France était l’orchestrateur d’une résolution hostile dans laquelle le Parlement européen accusait le Maroc de intimider et harceler des journalistes et des militants.

De nombreux observateurs estiment que ce sont des eurodéputés français proches d’Emmanuel Macron qui sont à l’origine de cette résolution hostile.

Pendant ce temps, la décision de la France de réduire de moitié le nombre de visas accordés aux Marocains en 2022 a ajouté l’insulte à l’injure. Malgré les promesses de la France de rétablir pleinement les services consulaires entre les deux pays, de nombreux Marocains continuent de se plaindre des retards de rendez-vous et des rejets injustifiés de leurs demandes de visa.

La nomination d’un nouvel ambassadeur du Maroc à Paris pose désormais la question de savoir si les deux autrefois « alliés stratégiques » seront capables de reconstruire progressivement la confiance mutuelle et de consolider davantage leurs relations diplomatiques dans les mois et années à venir.

© Maroc World News. Tous droits réservés. Ce matériel ne peut pas être publié, réécrit ou redistribué sans autorisation.

Cet article est initialement publié sur moroccoworldnews.com

Latest news
- Advertisement -spot_img
Related news
- Advertisement -spot_img